google-site-verification: google8a0a15ba6db4cc7f.html

« LA PHYTOTHERAPIE »

“La vraie sagesse, la vraie supériorité ne se gagne pas en luttant mais en laissant les choses se faire d’elles-mêmes. Les plantes qui résistent au vent se cassent, alors que les plantes souples survivent aux ouragans. ”

Epicue (leparisien.fr)

Bonjour mes p’tits choux, Aujourd’hui, nous abordons le thème de la phytothérapie.

Fotosearch

La phytothérapie et ses origines

La phytothérapie est l’art de se soigner par les plantes.

Les vertus médicinales des plantes sont utilisées depuis l’antiquité par les Grecs et les Romains. Une tablette sumérienne évoquant l’utilisation des plantes à été retrouvée. Elle date du 3ème millénaire avant Jésus-Christ.

Depuis la nuit des temps et dans tout les pays, les plantes sont utilisées pour soigner les maux.

Dianantes.free

Sous quelles formes ?

Toutes les parties de la plante peuvent être utilisées. Feuilles, fleurs, racines, bourgeons.

On les retrouve sous la forme de tisanes, huiles essentielles, gélules.

De nombreux médicaments sont issus des plantes (les ¾).

Mobyc

Comment se soigner ?

L’automédication est souvent difficile à pratiquer, voir contre-indiqué. Certaines sont dangereuses. D’autres ne peuvent s’associer. Il est préférable de s’adresser à un phytothérapeute, qui a reçu une formation spécifique et qui est spécialisé dans ce domaine.

On peut les acheter en pharmacie, herboristerie, magasins bio, internet.

i2clipart

Quel sont les risques ?

Les animaux savent parfaitement se soigner avec les plantes (les singes mâchent des feuilles pour se soigner, les chats pour se purger…). Nous, nous avons perdu cet enseignement.

Des interactions, des surdosages, des toxicités peuvent arriver. Certaines plantes, suivant ce que l’on utilise (racine, feuilles, fleurs) n’ont pas les mêmes vertus, et peuvent provoquer l’effet inverse.

Prudence également chez la femme enceinte et les enfants.

Amazone

Conclusion

La phytothérapie est une bonne alternative aux traitements médicamenteux. Les effets secondaires sont moindres. Cependant, ils ne peuvent se substituer à des traitements lourds et sans l’avis de votre médecin.

Il faut vous adresser à un phytothérapeute. N’oubliez pas de préciser à votre médecin de famille, la liste des plantes que vous consommez. Cela peut faire une interaction avec le traitement qu’il peut vous prescrire.

Pensée du Chat (Canalblog)

Merci à vous et à bientôt. N’oubliez pas de partager sur Facebook et de Twitter !….Bisous et à bientôt…

Alors n’hésitez pas à me mettre des avis, et surtout des idées de rubriques. Je me ferais un plaisir d’en parler.

By by mes p’tits choux et à demain pour une tranche de vie, une tranche de rire.

“Les arbres ont le coeur infiniment plus tendre que celui des hommes qui les ont plantés.” ”

Renaud (leparisien.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 Partages
Partagez29
Tweetez