google-site-verification: google8a0a15ba6db4cc7f.html

Bien vivre son confinement

“Le courage consiste à dominer sa peur, non pas à ne pas avoir peur.”

François Mitterrand

Avec la prolongation du confinement, nous nous retrouvons à nouveau confrontés à nous-mêmes. La privation de liberté, la peur d’être contaminé, s’ajoute l’incertitude de pouvoir tenir le coup encore 4 semaines. Il est clair que rester en confinement c’est également rester avec soi-même. Mais peut-on bien vivre son confinement ?.

Bien vivre son propre confinement

Il est important de comprendre que pour se sentir bien en milieu fermé, nous devons en priorité faire des choses pour aller bien. Nous avions pris l’habitude d’être en interaction avec notre environnement, de vivre à cent à l’heure nos relations sociales et familiales. Et de vivre la tête tournée vers l’extérieur. La perspective de rester encore 4 semaines chez soi rajoute à l’anxiété de la pandémie. Alors que faire ?

Les grandes lignes du bien vivre son confinement

Que l’on soit en famille, en couple ou seul, il est important de programmer au minimum chaque journée. Le piège à éviter et de se laisser aller. Pour notre équilibre psychique et biologique, nous devons continuer à instaurer des rythmes réguliers. Que cela soit pour nos rythmes de sommeil, nos rythmes alimentaires, les activités… Il est clair que le temps d’adaptation pour trouver un rythme de vie qui nous convienne est déjà bien entamé. Dans cette dernière ligne droite, il s’agit de revenir à nos fondamentaux. Chaque action que nous entreprenons doit être tournée vers notre plaisir personnel. Prendre soin de soi, se maquiller, s’habiller. Pour nous-mêmes, mais également pour ceux qui vivent avec nous.

La priorité est de nous évader de ce confinement pour éviter de ruminer. Écouter de la musique, écouter des enregistrements des bruits de la nature, limiter le temps passé devant les écrans, éviter d’écouter les informations anxiogènes. Il est également important de se maintenir en forme physiquement pour nous libérer. Nous trouvons des tutos pour pratiquer des exercices physiques, mais également des exercices de relaxation, de méditation, de visualisation. Certaines enseignes sportives proposent également des cours gratuits sur Internet de sport, musculation, danse, gainage, yoga.

Et si j’osais…

C’est le moment ou jamais de se découvrir une passion. On le répète souvent : « Je n’ai pas le temps ». Dans cette période de confinement, la période s’y prête. À l’heure virtuelle une multitude de tuto existe pour se mettre au fourneau, apprendre à tricoter, peindre… Le, tout étant de ne pas se forcer à faire les choses, mais bien de profiter du moment présent. En cas de stress, il faut évacuer. Tenir un journal quotidien aide à se libérer de ses angoisses, pratiquer des exercices de relaxation, des exercices de respiration et de visualisation.

Le bien-être et la joie s’apprennent. Ne vous forcez pas, mais obligez-vous cependant à faire de choses dans la journée qui vous remplisse de joie. C’est le moment ou jamais pour s’occuper, de faire ce que l’on n’a pas le temps de faire d’habitude : trier, bricoler, jeter, ranger, ménage de printemps, tester des nouveaux plats, etc.

C’est le moment également de prendre soin de soi et prendre soin des autres. S’ouvrir aux autres, téléphoner à sa famille, prendre des nouvelles des voisins isolés, permet de garder un lien social.

Bien vivre son confinement avec son conjoint

Vivre en couple dans un espace restreint durant des semaines peut-être une épreuve conflictuelle. Il s’agit d’une épreuve psychique qui met à mal la relation. Dans ce cas-là, la première chose à faire est de se réorganiser.

Il est déjà très difficile en temps ordinaire de vivre en couple, mais avec le stress et la pression médiatique, cela rajoute au stress psychologique. Le moment du confinement en couple peut faire ressurgir des tensions et conflits jusqu’ici silencieux. Il s’agit là de se réinventer. C’est le moment également, peut-être, de se permettre de faire le point, dans le calme, la compréhension, et l’écoute pour poser ensemble et à deux les bases de notre nouveau couple après le confinement. Il s’agit d’être créatif dans votre relation de couple.

Lâche-moi les basquettes !

Il est important également de comprendre que chacun a besoin d’un espace pour souffler. Il ne s’agit pas de vivre les uns sur les autres. Nous avons tous besoin de nos moments d’intimité. Le confinement est également un moment dont on se souviendra ensemble comme d’une épreuve que notre couple a pu traverser. C’est peut-être le moment de se réinventer. Pourquoi ne pas s’organiser un dîner aux chandelles, en amoureux, une fois les enfants dans leur chambre. Se prévoir une grasse matinée, des jeux amoureux, des massages…C’est l’occasion ou jamais de profiter de son couple, de se rapprocher et de se recréer une intimité.

Bien vivre son confinement avec ses enfants

Pour les enfants comme pour nous, il est important d’organiser sa journée. Les enfants, particulièrement, ont besoin d’un cadre structuré. Les devoirs à la maison permettent de garder un rythme. Il ne s’agit pas de leur mettre la pression. Il s’agit surtout d’alterner les moments de jeux collectifs, de jeux créatifs, les devoirs, les moments à partager ensemble.

Je m’ennuie donc je vis

Il faut également leur laisser des moments pour s’ennuyer. Cela permet de développer leur créativité et leur imagination. C’est le moment idéal pour se redécouvrir, apprendre à mieux se connaître, et leur faire découvrir des activités (pâtisserie, jeux créatifs, rangement des chambres). Attention également aux écrans. Nous devons les protéger des informations anxiogènes. Il est important également de leur laisser des moments à eux, séparés de la fratrie et de leurs parents.

Positivez pour qu’il soit heureux

Il faut leur éviter les réflexions négatives, nos réactions pessimistes sur la situation actuelle. Les enfants ont la capacité de s’adapter dans beaucoup de situations, cependant dans ce cadre particulier, il est important de rester attentif à tout signe problématique. Exemple : en cas de repli sur soi, de colère infondée, de sommeil de mauvaise qualité, il ne faut pas hésiter, aller les chercher, à entamer une discussion, mais surtout à les distraire positivement, dans la joie et la bonne humeur.

Tout vas bien, Madame la Marquise…

La base du bien-vivre du confinement est de voir le verre à moitié plein, plutôt que le verre à moitié vide. Inciter également son entourage à positiver et de prendre conscience que notre attitude joue un rôle majeur pour l’ambiance générale. Ne pas hésiter à en parler, échanger, essayer de faire changer de regard de l’autre pessimiste de l’autre.

Il s’agit de compenser le manque par des projets. Pourquoi ne pas planifier les futurs week-ends ou vacances, qui auront lieu dans quelques mois. Vous êtes amoureux de la nature ? Écoutez des sons d’oiseaux, des sons de rivières, d’eau qui coule. Regarder des vidéos, des grands reportages, des émissions qui parlent de voyages lointains.

Et le télé-travail, dans tout ça ?

Si vous faites du télétravail vous devez trouver un terrain d’entente pour ne pas être dérangé, ou pour ne pas déranger l’autre. Si vous êtes deux à faire du télétravail, organisez-vous pour trouver un rythme qui vous convient. Mais toujours vous organiser dans le respect des autres. L’objectif étant de se fixer des règles, des horaires pour ne pas déranger l’autre et travailler dans le respect.

Vous l’aurez compris le confinement est une épreuve, mais également une chance. Une chance de se retrouver, de dialoguer, de résoudre certains problèmes, de faire des projets.

Mais également de prendre le temps de vivre, de procrastiner, de faire ce que nous n’avions pas le temps de faire avant, et pourquoi pas de se trouver une passion.

“L’ Espoir est un état d’esprit (…) C’est une orientation de l’esprit et du coeur (…) Ce n’est pas la conviction qu’une chose aura une issue favorable, mais la certitude que cette chose a une sens, quoi qu’il advienne.”

Vaclav Havel











Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Partages
Partagez10
Tweetez